PROGRAMME

Portrait de François Couperin

François Couperin, surnommé à raison « le grand » dans son immense famille de musiciens, nous a livré des pages de musique telles que Les Nations, Les Concerts Royaux ou Les Apothéoses qui sont aujourd'hui parmi les pièces les plus emblématiques de la musique baroque. Au moyen de partitions inédites, Sarbacanes nous propose de dresser un portrait différent du grand musicien.

Sa musique pour clavecin fut largement transcrite, et un proposant ici une alternance entre les originaux et des adaptations (pour deux dessus sans basse), Sarbacanes crée un dialogue pour redécouvrir certaines pièces. C'est également l'occasion de mettre en lumière deux sonades moins connues : La Superbe et La Steinquerque.

En confiant aux hautbois et basson les rôles de protagonistes des pièces pour dessus et basse, Sarbacanes souhaite rappeler le lien entre ces instruments et la cour de Louis XIV où ils sont nés et se sont développés, avant d’intégrer la « Chambre » où officiait François Couperin, et de devenir des figures emblématiques de la musique française.

Distribution :
Neven Lesage et Gabriel Pidoux, hautbois
Alejandro Pérez Marin, basson
Loris Barrucand, clavecin

Au programme :

  • François Couperin, Sonade La Superbe : Prélude, Légèrement , Très lentement, Légèrement, Air tendre, Gayement

  • François Couperin, Pièces de clavecin, Ordre n°3 en ut (extraits, transcription pour deux hautbois) : La Ténébreuse, L’Espagnolette, Les Pèlerines, La Lugubre, Les Matelotes Provençales, La Favorite

  • Johann Sebastian Bach, Aria en fa majeur pour orgue, BWV 587 d’après La convalescente, sonade de Couperin

  • François Couperin, Les goûts-réunis, Concert n°5 en fa majeur : Prélude, Allemande, Sarabande, Gavotte, Muséte dans le goût de Carillon

  • François Couperin, Sonade La Steinquerque : Bruit de Guerre, Air, Gravement, Légèrement, Mouvement de Fanfares, Lentement, Gayment, Lentement